FLEMINGITE

Cela va bientôt faire 23 ans qu’on suppose que je suis né avec une flémingite.
Combien de fois je me suis demandé si j’aurais pu le faire.
Je n’ai pas la flemme, je me dis juste que je pourrais le faire demain.
Plus mon rêve s’approche et moins je ressens l’envie de le faire.
C’est pas que je l’aime mais si elle part, comment je ferais pour ken ? Va falloir que je cherche…
Je n’aime pas perdre mon temps, mais je passe mon temps à le perdre.
Elles me trouvent parfois insolent car je vais droit au but en zappant les bonnes manières, mais si je ne baise pas ce soir, je n’aurais pas le seum, et ça doit être pour ça…
Je saute dans son lit le cœur brisé par mon ex, je suis tellement saoulé que je m’en foutrais si elle me refait la même.
Je fume pour oublier car j’ai des douleurs dont il ne faut pas que je me souvienne.
Dis-moi pourquoi tu sors, si ce n’est pour te faire croire que tu as une vie ?
J’ai souvent foncé dans le mur en pensant que ça s’arrangerait plus tard.
Faudrait que je bosse mais la je dois jouer à Fortnite.
J’aurais bien fait apéro mais il faut encore que je nettoie ma vaisselle.
Je me suis souvent retrouvé au milieu d’une foule et me suis dit que demain, je m’intéresserais à eux.
Je pourrais m’améliorer aujourd’hui mais je n’ai pas le temps.