Le changement, c’est demain

Mais qu’est-ce que je fous ?

J’ai la sensation d’avoir été formé à être anticonformiste, quelle ironie..

Est-ce notre expérience, ce qu’on retient de la vie qui fait de nous ce que nous sommes ou est-ce le regard des autres et la peur du jugement qui travestissent une personne ?

 

Je pense pas en vrai, sinon je ne me poserai pas la question..

Au fond c’est peut-être un peu de ma faute car j’ai provoqué en laissant paraître une personne, un masque, un bouclier, dans l’unique but de me protéger. Choisis une élocution, des mots, un style, une manière d’être l’autre en restant soi-même. Cela doit aussi être de ma faute si l’on m’a blessé car je me suis ouvert sans me méfier, j’aurais peut-être du revoir mes priorités.

demain

Est-ce que c’est moi qui suis totalement décalé de la vérité ? Mon attitude je-m’en-foutiste est elle vraiment justifiée ? Suis-je un jeune con fini ?

Pourquoi bosser quand je peux m’amuser ? Pourquoi rester sobre alors que j’ai l’impression d’être mieux « défoncé » ? Pourquoi être en couple si l’on peut simplement s’aimer ? Pourquoi me faire chier ?

Il m’arrive souvent de ne pas dormir, en songeant à mon avenir, en me rassurant en me chuchotant, qu’il me reste encore du temps…  pour changer.